Comment j’ai eu l’idée de créer ma première flûte en papier recyclé

J’ai commencé la flûte traversière à l’âge de 9 ans au conservatoire de ma commune. 10 ans plus tard, j’ai eu envie d’une autre musique que la Musique Classique. J’ai donc commencé à m’intéresser au Jazz et à la Musique Contemporaine. Mais c’est ma rencontre avec

Improvisation

qui a changé définitivement ma façon d’aborder, d’entendre et même ce concevoir la musique.

L’improvisation m’a donné un sentiment de liberté, l’envie d’augmenter le potentiel de ma flûte en lui permettant de jouer plus de sons, et le besoin de comprendre l’histoire même de la flûte.

Augmenter mon “sac à son”

En improvisation, ce qui est important, outre de connaître ses gammes (entre autre chose), ce sont tous les sons qui peuvent être fait avec l’instrument, ce qui certains musiciens appellent “le sac à son”. J’ai donc commencé par là, utilisant des perles, des coudes en PVC etc….

Bibliothèques

A mes heures perdues j’ai commencé à hanter les bibliothèques de Beaubourg et celle du Musée de l’Homme. Plus j’avançais et plus je voulais en savoir.

Constatations

Au bout d’un an environ, j’ai constaté que la richesse de mon instrument ne venait pas tant de son clétage moderne (1852) que du fait qu’il existait partout dans le monde sous des formes diverses et variées et que son origine se perdait dans la nuit des temps (ou presque).

Plus j’en apprenais sur la flûte et plus je me rendais compte que j’avais surtout envie de créer ma propre flûte.

Ma flûte étant traversière, j’ai donc commencé par créer la tête de ma flûte dans un autre matériau.

Premiers essais

Je ne savais pas trop quoi choisir comme matériau, il me fallait un matériau facile à travailler, peu encombrant (j’habitais en appartement) qui demandait peu d’outillages. Ma première idée fut d’utiliser le PVC. Facile à trouver, peu cher et aussi facile à mettre en oeuvre. J’ai donc crée ma première flûte traversière.

Un esprit de contradiction ?

Peut être est ce cela qui m’a donné l’envie de faire un nouvel essai dans un autre matériau. A la fin des années 90 (où tout cela se passe), on trouvait facilement des tubes en carton (ceux sur lesquels on trouvait le papier cadeau par exemple), j’en avais un à la maison. J’ai donc essayé de refaire une nouvelle embouchure avec ce matériau. Je me suis assez vite rendu compte que ce matériau étais plus qu’intéressant mais que, dans le même temps, ce que j’avais entre les mains n’était pas fait pour ça. J’ai donc commencé à le dépiauter….

Ha…. Tiens …..

Comment faire pour “reproduire” le principe du tube en carton ?

Un début de recyclagé

Fin des années 90, se mettait en place des bacs de recyclage, avec le papier d’un côté et le reste de l’autre.

Ha… Tiens…. du papier….

et pourquoi pas …..

J’ai donc créer mon premier tube en papier, puis de ce tube j’en ai fait une embouchure, puis une flûte….